Accueil English version
Échos de la Diaspora Échos de partis politiques


Précédent  Suivant
Hausse du prix du ciment au Togo

(Agence de presse africaine (APA),   Lomé, Togo,  10 juillet 2008)


Le gouvernement togolais a décidé mercredi en conseil des ministres une augmentation du prix du ciment à partir de ce jeudi 10 juillet 2008, a-t-on appris de source officielle.

Les prix de la tonne de ciment varient désormais entre 77000 et 92 000 francs CFA.

Les prix du ciment du manufacturier CIMTOGO oscillent entre 81 000 et 92 000 francs CFA la tonne et celui de FORTIA est désormais de 77 000 francs CFA.

Auparavant, ces prix étaient de 66 000 (FORTIA) et 69 000 FCFA (CIMTOGO) la tonne et entre 3300 et 3480 FCFA, le paquet. Et cela faisait du ciment du Togo le moins cher de la sous-région ouest-africaine.

La conséquence, c’est qu’on assiste à une forte spéculation.

«Depuis le début de l’année 2008, le Togo vit une situation de pénurie de ciment», reconnaît le gouvernement togolais dans un communiqué.

Le ciment livré par les manufacturiers CIMTOGO et FORTIA aux distributeurs agréés dans les différentes régions du Togo n’arrive pas à destination, mais plutôt au-delà des frontières du pays à l’initiative certains distributeurs agréés et revendeurs.

Or le gouvernement a formellement interdit d’exporter du ciment en dehors du circuit traditionnel d’exportation des producteurs.

«Le prix de vente du ciment dans les pays voisin est plus élevé que ceux pratiqués au Togo», a précisé le communiqué.

Les sociétés CIMTOGO et FORTIA produisent 105 000 tonnes de ciment par mois, 60 000 tonnes pour le premier et 45 000 tonnes, pour le deuxième.

«La quantité mise sur le marché local est normalement suffisante pour couvrir les besoins des populations. La consommation moyenne du Togo en ciment se situe entre 45 000 et 50 000 tonnes par mois», indique le communiqué du conseil des ministres.