Accueil English version
Échos de la Diaspora Échos de partis politiques


Précédent  Suivant
Le Parlement CEDEAO contre le remplacement d'un député togolais

(PANAPRESS,  Lagos, Nigeria, 4 septembre 2002)


Le Parlement de la CEDEAO s'est opposé à la décision du Togo de remplacer Dahuku Péré, son représentant au sein de l'institution, apparemment pour des raisons politiques internes, rapporte l'Agence nigériane de presse (NAN).

Selon la NAN, la secrétaire générale du Parlement, Halima Ahmed, aurait dit mercredi à Abuja que "la décision était contraire au protocole du Parlement".

"Aucun gouvernement d'un pays ne peut unilatéralement remplacer un membre du Parlement sauf si ce dernier est mort, s'il a démissionné ou s'il occupe un poste incompatible avec ses fonctions de membre du Parlement", a-t-elle dit.

Malgré la visite d'une délégation du Parlement régional au Togo pour débattre de la question, l'Assemblée nationale togolaise a maintenu sa décision de remplacer M. Péré, dans une lettre datée du 27 août.

Le député togolais est le président de la Commission du Parlement sur les règlements juridiques, les affaires juridiques et judiciaires, les droits humains et la libre circulation des personnes.